l’arbre qui cache la forêt ?

Publié le par Alain CARMENT

La suppression des départements. Est-ce une bonne idée ? Où l’arbre qui cache la forêt ?
Après un siècle d’existence cette collectivité serait dépassée…

C’est avoir une piètre idée de ce que font les Départements aujourd’hui pour porter ce jugement.

 

Jacques ATTALI, homme de prospective, se prendrai t-il les pieds dans le tapis d’un avant-gardisme déconnecté de certaines réalités… ?

Supprimer les Départements… et pourquoi pas le Sénat ?

 

Le Département est une collectivité de proximité qui intervient dans notre vie quotidienne (action sociale, collèges, transports, etc…) et je ne suis pas convaincu, que sa suppression dégagerait une efficacité amplifiée dans le service à apporter aux citoyens, et des économies substantielles en terme de budgets et de fiscalité.

Attention, à la suppression d’une strate qui ne serait qu’un miroir aux alouettes !

 

 

En revanche, je considère qu’il faut :

 

- Clarifier les lois de décentralisation
- Déterminer plus précisément les prérogatives respectives des collectivités locales et territoriales, les hiérarchiser
- Générer une meilleure lisibilité fiscale pour le citoyen contribuable, qui prélève quoi? 
- Adapter les départements à l’évolution indispensable de l’intercommunalité à fiscalité propre 
- Revoir le cas échéant la taille des départements et donc leur nombre et diviser par deux le nombre de régions pour que leur poids démographique, économique soit significatif à l’instar des Lander en Allemagne, des districts en ANGLETERRE où des Provinces dans d’autres Pays Européens, la réunification de la Normandie pourrait contribuer à cette démarche.
 
Dans tous les cas, l’Etat doit veiller à la cohérence de toute évolution et garantir le maximum d’équité territoriale.

Publié dans Brèves

Commenter cet article